A-t-on le devoir d’être libre ? [Analyse de texte]

Via l'application Saligaud School (seulement sur Android pour l'instant) : Lien

Via les plateformes de streaming (Deezer, Spotify, Qobuz, Napster, Apple, Amazon, YouTube)(iOS et Android) : Bientôt disponible
Via l'application Saligaud School (meilleure solution)(seulement sur Android pour l'instant) : Lien

Via 1TPE (avantageux pour un seul document) : Lien

Via Pimido (avantageux pour plusieurs documents) : Lien
  📖 Livre en entier (via amazon)

Titre :

A-t-on le devoir d’être libre ? (philosophie)

Résumé :

La liberté est-elle un devoir ? Voilà la question que l’on peut se poser. Au premier abord, on peut penser que la liberté va dans le sens contraire du devoir et de l’obligation, puisque instinctivement la liberté dans l’esprit d’une personne est le fait de faire ce que l’on veut. On pense donc d’abord qu’il s’agit d’un paradoxe de penser que le devoir et la liberté sont liés. Mais après réflexion on peut s’aventurer à démontrer que la liberté est un concept plus complexe que le simple fait de faire ce que l’on veut.

On peut donc affirmer que la liberté est le fait de ne pas asservir autrui dans le but de ne pas être asservi soi-même. Par conséquent on attend des autres et les autres eux-mêmes attendent de nous de pas assujettir, de ne pas soumettre.

Début du texte :

La liberté est elle un devoir ? Voilà la question que l’on peut se poser. Au premier abord on peut penser que la liberté va dans le sens contraire du devoir et de l’obligation, puisque instinctivement la liberté dans l’esprit d’une personne est le fait de faire ce que l’on veut. On pense donc d’abord qu’il s’agit d’un paradoxe de penser que le devoir et la liberté sont liés. Mais après réflexion…

Transformer un audio en texte : lien

===} MUSIQUES : lien {===
===} 💰 UTIP : lien {===

Un commentaire linéaire est une analyse de texte composée de trois étapes : l’introduction, le développement et la conclusion.

Les parties sont développées dans l’ordre du texte et appelées « mouvements ». Il ne s’agit pas de découper de manière aléatoire le texte mais de voir les transitions entre une première idée abordée dans le texte, puis une deuxième idée, puis une troisième etc.

Le commentaire linéaire suit l’ordre du texte alors que le commentaire composé dégage des axes thématiques qui formeront les parties du commentaire et qui ne suivent pas l’ordre du texte étudié.

Pour l’oral du bac il faut faire un commentaire linéaire. Pour l’écrit on a le choix, on peut faire un commentaire linéaire ou composé.

A vous de jouer! C’est parti!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *