[1TPE] Gargantua, Chapitre 21 – François Rabelais : L’éducation de Gargantua [1TPE]

Accède immédiatement à l’analyse de texte complète sur ce sujet.

Comme tu as pu le constater avec l’extrait et le résumé, le contenu est de qualité et il reprend tous les éléments que tu serais susceptible de voir en cours ! Une bonne note est donc assurée!

Pour seulement 5€ HT ( TVA réduite : 5,5% )

🔒 Sécurisé à 100%. Nous ne partageons jamais votre adresse email

Résumé :

Rabelais est un auteur humaniste. Les géants sont un héritage des Comtes du Moyen-Age. C’est de la culture populaire. Gargantua a suivi l’éducation des clercs de la Sorbonne qui s’est avérée à la fois longue et inefficace. Grandgousier décide de confier son fils à Ponocrates dont les méthodes d’éducation vont s’avérer fort différentes. Dans ce texte argumentatif, Rabelais tente de faire l’éloge de l’éducation humaniste. Néanmoins certains aspects de ce texte le rendent ambigu. Le philosophe Horace a dit : « Castigate Ridendo Mores » qui signifie « Corriger les mœurs par le rire ». Il a aussi dit « Placere et docere » qui signifie « Plaire et instruire). C’est de l’argumentation indirecte, un apologue et on est exactement dans ce cas avec ce chapitre. L’auteur propose un texte plaisant, narratif, comique et ironique avec néanmoins une volonté d’instruire. Instruire c’est la dimension argumentative, l’éloge de l’éducation humaniste.

 

 

Début du texte :

Rabelais est un auteur humaniste. Les géants sont un héritage des Comtes du Moyen-Age. C’est de la culture populaire. Gargantua a suivi l’éducation des clercs de la Sorbonne qui s’est avérée à la fois longue et inefficace. Grandgousier décide de confier son fils à Ponocrates dont les méthodes d’éducation vont s’avérer fort différentes. Dans ce texte…